L’université Paris 8 : territoire de développement durable ? ouverture de la 3e édition des journées “ergonomie et développement durable”

Cette contribution reproduite pour le carnet « ergoddP8 » est le texte d’ouverture de la 3″ journée « ergonomie et développement durable » qui s’est tenue en mars 2020 et qui avait pour thème l’université Paris 8, territoire de développement durable. Il a été proposé par Leïla Boudra. 

Pour cette 3e édition, le thème que nous avons retenu est « L’université paris 8 : territoire de développement durable ». C’est une proposition de thème que l’on aurait pu formuler sous forme de question. Est-ce que Paris 8, est-ce qu’une université est ou peut-être un territoire de développement durable ? 

Dans cette introduction à la journée, je vous propose de revenir sur les différents aspects que soulève cette question. 

LE DEVELOPPEMENT DURABLE ET LE TERRITOIRE

En 1987, le rapport de la commission Brundtland de l’ONU, intitulé « Notre avenir à tous » définit le développement durable comme « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs » (Brundtland, 1987, p.40) Positionné comme un défi mondial, le DD a aujourd’hui imprégné l’ensemble de la société dans ses sphères politiques, industrielles, commerciales et scientifiques (Haslam & Waterson, 2013).

Le développement durable concerne l’ergonomie dans ses divers orientations et domaines d’action tant sur les aspects de travail, de formation, de conception ou de vie quotidienne, qui sont étudiés dans la formation du master d’ergonomie de Paris 8.

Le territoire est considéré comme l’échelle de mise en œuvre des politiques environnementales (Lascoumes, 2012). Les objectifs définis au niveau national ou supranational doivent s’inscrire dans, et répondre à, ce qui apparaît comme des spécificités locales. En d’autres termes, il s’agit d’entretenir une dialectique globale/locale, nécessaire compte tenu du constat de la disparité des enjeux territoriaux, en termes notamment de développement économique et social. C’est un enjeu de mise en oeuvre d’actions concrètes.

LE TERRITOIRE ET L’ERGONOMIE

Appréhender le territoire en ergonomie suppose d’adopter un point de vue multifocal (Boudra et al., 2019) en tenant compte : des caractéristiques morphologiques de l’espace et les aménagements, des acteurs qui le composent, de ses dimensions historico-culturelles, subjectives et symboliques et des dynamiques socio-économiques qui s’y déploient.

Le territoire est une échelle d’analyse dont le périmètre et les frontières sont déterminés par le projet étudié : à l’échelle d’une exploitation agricole, d’une commune, d’un département, ou d’un campus universitaire. Et Paris 8 est un territoire aux dimensions multiples.

Paris 8, un territoire aux dimensions multiples
Paris 8, un territoire aux dimensions multiples

Sur ce territoire de Paris 8, se déploient des projets de développement durable divers. Et ce sont certains de ces projets que les étudiants du master 1 d’ergonomie ont étudié et vont nous présenter les résultats de leurs analyses ce matin.

Ces projets comme nous le verrons, sont portés par des initiatives individuelles ou collectives. A l’origine, ce sont des acteurs de la communauté universitaire engagés dans le développement durable qui cherchent à s’associer pour “sensibiliser à la biodiversité”, “consommer durable”, etc.

Ces projets prennent des formes diverses et associent des acteurs hétérogènes de la communauté universitaire et s’appuient sur ou contribuent à développer le tissu associatif de l’université.

Ils sont aussi des vecteurs de dynamiques collectives entre enseignants, personnels administratifs et techniques et étudiants. Ces projets sont souvent des supports, des invitations à des démarches plus participatives, plus collaboratives sans hiérarchisation liée au statut. Ils ouvrent même parfois à des modes d’autogestion.

Et ils nous interrogent nous ergonomes : comment s’inscrivent-ils dans l’activité des usagers ? comment la transforment-ils ? ou comment s’inscrivent-ils dans l’organisation caractéristique de l’université ? la bousculent-ils ? quelles interactions entretiennent ces acteurs et quelles modalités de coopération se développent ? Et cela d’autant que l’on sait qu’il n’est jamais simple de faire coopérer des acteurs hétérogènes, porteurs d’enjeux et d’orientations divers. Ce sont ces questions que nous allons traiter dans cette 3e édition avec le concours des étudiants du master 1 que nous remercions chaleureusement.

  • Les références bibliographiques sont à retrouver ici



Citer ce billet
Leïla Boudra (2020, 29 avril). L’université Paris 8 : territoire de développement durable ? ouverture de la 3e édition des journées “ergonomie et développement durable” ERGONOMIE ET DEVELOPPEMENT DURABLE A PARIS 8. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://ergoddp8.hypotheses.org/847